Table ronde : Big Data et profilage

Table ronde Big Data et profilage organisée dans le cadre de la conférence MCETECH en partenariat avec le Groupe de recherche sur l’information et la surveillance au quotidien (GRISQ).

Conférenciers invités :

André Mondoux (UQAM)
Sylvain Rocheleau (TÉLUQ et UQAM)
Sylvain Sénécal (HEC Montréal)

Mercredi 13 mai 2015 à 18h
Salle Pierre-Bourgault (JE-1100)
Université du Québec à Montréal
1564, Rue Saint-Denis, Montréal, Qc
Métro Berri-UQAM

Page Facebook de l’événement

Élène Tremblay – Fonctions mémorielles des insertions mobiles documentaires dans la ville

Élène Tremblay : « Fonctions mémorielles des insertions mobiles documentaires dans la ville »

Dans le cadre de ce colloque, les conférencières et conférenciers exploreront les questions entourant les traces numériques et la mobilité dans l’espace public à partir de différentes perspectives et champs de recherche. Le colloque portera sur des questionnements critiques et théoriques ainsi que sur des projets et études de terrain qui présentent de façon problématisée les paradigmes de la mobilité et de la trace dans les différentes formes d’espace public.

Play

Charles Perraton – Mobilité et citoyenneté

Une citoyenneté mobile
Charles Perraton : « Mobilité et citoyenneté »

Dans le cadre de ce colloque, les conférencières et conférenciers exploreront les questions entourant les traces numériques et la mobilité dans l’espace public à partir de différentes perspectives et champs de recherche. Le colloque portera sur des questionnements critiques et théoriques ainsi que sur des projets et études de terrain qui présentent de façon problématisée les paradigmes de la mobilité et de la trace dans les différentes formes d’espace public.

Play

David Lyon – Conférence d’ouverture

Conférence d’ouverture
David Lyon
Professeur (Queen’s Research Chair in Surveillance Studies) dans le cadre du colloque Mobilité et traces dans l’espace public.

Dans le cadre de ce colloque, les conférencières et conférenciers exploreront les questions entourant les traces numériques et la mobilité dans l’espace public à partir de différentes perspectives et champs de recherche. Le colloque portera sur des questionnements critiques et théoriques ainsi que sur des projets et études de terrain qui présentent de façon problématisée les paradigmes de la mobilité et de la trace dans les différentes formes d’espace public.

Play

Maude Bonenfant – Mobilité et traces dans l’espace public : émancipation ou aliénation ?

Le sens de l’espace public change dans le contexte de mondialisation des villes et de la globalisation de l’économie, ce qui transforme le cadre de vie commune. Se vidant en partie de son sens symbolique, cet espace s’organise aujourd’hui autour des fonctions marchandes et ludiques, de circulation, de patrimonialisation et de marchandisation des expériences humaines. Autant de raisons pour lesquelles plusieurs se demandent si l’espace public urbain n’est pas devenu obsolète dans le contexte de développement des technologies de l’information et de la communication (TIC). Or, qu’entendons-nous aujourd’hui par espace public ? Pour les distinguer, suffit-il d’employer le pluriel pour les espaces publics urbains et le singulier pour l’espace public « politique » ? On s’entend généralement pour définir l’espace public par son opposition aux espaces privés ou communautaires, c’est-à-dire comme lieu physique où circulent et se rencontrent les gens et l’espace virtuel où s’expriment et débattent les individus. L’espace public est d’abord celui de la rue, de la place et du square où le public se constitue indépendamment des différences sociales et du statut juridique de chacun, mais si l’accessibilité, la mobilité et l’anonymat caractérisent toujours l’espace public, il faut se demander si sa dimension politique ne s’en trouve pas modifiée aujourd’hui avec le développement des TIC et l’usage généralisé des dispositifs technologiques de mobitlité et l’ensemble des réseaux de télécommunications.

Play

Publications sélectionnées

Contributions à un ouvrage collectif et actes de colloques :

Bonenfant, M., A. Mondoux, M. Ménard et M. Ouellet (à venir en 2015), « De l’identité à l’identification, la dérive du tiers symbolisant », Identité numérique et multiple, M. Bonenfant & C. Perraton (dir), PUQ, coll. Cahiers du Gerse.

Bonenfant, M., M. Ménard, A. Mondoux, A. et M. Ouellet (2014), « Big Data and Governance », in Moser D. et S. Dunn (ed.), Digital Janus. Looking Forward, Looking Back, Interdisciplinary Press, Oxford, UK, p.185-195. (https://www.interdisciplinarypress.net/online-store/ebooks/society-and-culture/a-digital-janus)

Ouellet, M., A. Mondoux, M. Ménard, M. Bonenfant et F. Richert. 2014, « Big Data, Gouvernance et Surveillance », Les Cahiers du GRICIS, vol. 1. (http://www.cricis.uqam.ca/IMG/pdf/CRICIS_CAHIERS_2014-1.pdf)

Articles évalués par les pairs :

Ouellet, M., A. Mondoux, M. Ménard et M. Bonenfant (2014), « Big Data et quantification de soi : la gouvernementalité algorithmique dans le monde numériquement administré », article soumis au Canadian Journal of Communication.

Mondoux A., M. Ménard et M. Bonenfant (2014), « Quand le Pathos devient Ethos. Esquisse de la dépendance psychosociale contemporaine », Drogues, santé et société, vol.13, no 1, juin, p.104-121.(http://drogues-sante-societe.ca/wp-content/uploads/2014/08/mondoux_vol13no1_secur.pdf)

Ménard, M. (2014), « Systèmes de recommandation de biens culturels. Vers une production de conformité ? », Les Cahiers du numérique, vol. 10, no 1, p.69-94.

Ouellet, M., A. Mondoux, A. et M. Ménard (2014), « Médias sociaux, idéologie invisible et réel : pour une dialectique du concret », tic&société, vol. 8, no 1-2, p.57-82.

Conférences évaluées par les pairs :

Mondoux, A., M. Ménard, M. Bonenfant et M. Ouellet (2014), Big Data, desymbolisation and the trivialisation of online surveillance, 6th International Surveillance and Society conference : « Surveillance Ambiguities & Assymetrie », Université de Barcelona, 24-26 avril.

Mondoux, A.,  M. Ménard, Bonenfant, M. et M. Ouellet. (2013), I Know Who you Are: You Are Here, présentation à la conférence « Apps and Affect », University of Western Ontario, London, 20 octobre.

Ménard, M., A. Mondoux, M. Ouellet et Bonenfant, M. (2013), Big Data and Governance, présentation à la « 8th Global Conference, Cybercultures : Exploring Critical Issues », Prague, République Tchèque, 16 mai.(http://www.inter-disciplinary.net/critical-issues/wp-content/uploads/2013/04/mondouxcyberpaper.pdf)

Ouellet, M., M. Ménard, A. Mondoux et Bonenfant, M. (2013), Production and Control. Integrating GPS into Mobile Social Media, présentation au colloque « Differentials Mobilities : Movement and Mediation in Networked Societies », session « Capital Considerations », Université Concordia, Montréal, 10 mai.

Bonenfant, M., Mondoux, A., M. Ouellet et M. Ménard (2013), Geolocalization applications in the social media: A politico-economic analysis of the construction of space, présentation au 2013 American Association of Geographers Annual Meeting, session « Tools and Tales of Social and Spatial Network Analysis », Los Angeles, 11 avril.

Mondoux A., M. Ménard, M. Ouellet, L. Roy et V. La Haye (2012), Production and Control. Integrating GPS into Social Media, présentation au colloque « Surveillance and/in Everyday Life : Monitoring Pasts, Presents and Futures », University of Sydney, Australie, 21 février 2012.

Ménard, M., A. Mondoux, M. Ouellet et L. Roy (2012), Médias sociaux, idéologie et réel, présentation au Colloque International « Où (en) est la critique en communication ? », Congrès de l’ACFAS, Palais des congrès, Montréal, 7 mai.

Autres conférences :

Ménard, M. (2014), Marchandisation des données personnelles, présentation à la conférence « Mon Big Data à moi », Faculté de communication de l’UQAM, Montréal, 19 mars.

Ménard, M. (2014), Réseaux socionumériques et Big Data : nouvelles modalités de valorisation marchande, présentation au séminaire « Mobilité et traces dans l’espace public », GRISQ/CRICIS/HomoLudens/Gerse/Chaire Unesco-Bell, UQAM, 7 mars.